Home > Resources > Reports - Français

The reports are all saved as PDF files. To open them you will require Adobe Reader or an alternative such as Foxit Reader. To access you must be registered and logged into the forums.

In order to assist with the navigation of the reports, each of the reports on this page has had the keywords tagged. All of the tags used are on the left. Clicking on a tag will then show all of the reports that have that keyword. All of the tags that are used with that keyword are then shown listed above the reports.

 Français TagsCoal Bed Methane
Français
GHGenius 3.18
GHGenius 4.00
Natural Gas
Shale Gas
 Shale Gas Update - French
 May 2012
 Download | View Abstract | Hide Abstract
L'intérêt envers les émissions de gaz à effet de serre (GES) du gaz de schiste ne cesse de croître à mesure que l'on comprend mieux le potentiel de cette ressource partout en Amérique du Nord. Un rapport précédent faisait ressortir le très peu d'information disponible sur les émissions liées aux étapes de forage, de fracturation hydraulique et de production d'un puits de gaz de schiste.

L'Association canadienne des producteurs pétroliers (ACPP) a fourni à Ressources naturelles Canada de l'information récente sur l'énergie et les matières consommées durant les étapes de forage du puits, de fracturation hydraulique et de production. En outre, l'Environmental Protection Agency (EPA) des États-Unis a récemment publié des données additionnelles, bien qu'il s'agisse plutôt d'une mise à jour de leur National Inventory Report et non d'une analyse du cycle de vie.

Pour le présent travail, nous avons effectué une revue des données fournies et une comparaison des résultats entre les entreprises, et formulé certaines conclusions en ce qui a trait aux données rendues publiques.

Pour modéliser adéquatement le gaz de schiste, il fallait modifier la structure de la feuille de calcul du gaz naturel dans GHGenius afin de mieux prendre en compte les émissions associées au forage des puits. Cette nouvelle structure a été développée et intégrée dans le modèle.
Le modèle révisé a été utilisé pour comparer les émissions de GES associées au gaz de schiste avec celles des autres types de gaz dans le modèle.


Tags: Français - GHGenius 4.00 - Shale Gas
 Sources de Gaz Naturel Non Classique au Modèle GH
 Prepared March 2010
 Download | View Abstract | Hide Abstract
La production canadienne de gaz naturel classique diminue et devrait continuer de baisser au cours des prochaines années. Dans ses dernières prévisions, l'Office national de l'énergie s’attend à ce que le méthane de houille, le gaz de schiste et finalement le gaz des régions pionnières complètent l'offre décroissante de gaz classique et de gaz de formation imperméable comme le montre la figure suivante.

L'objectif du présent travail était de modifier les voies du gaz naturel dans le modèle GHGenius pour tenir compte des différentes sources de gaz naturel. L'utilisateur du modèle GHGenius peut maintenant choisir de modéliser chaque type de gaz naturel individuellement ou un mélange des différents types de production. Les données servant à la modélisation de ces différentes sources de gaz n'étaient pas aussi bien étoffées que celles pour les gaz classiques et le modèle a été conçu afin de faciliter le changement des entrées au fur et à mesure que de meilleures données sont disponibles.


Tags: Coal Bed Methane - Français - GHGenius 3.18 - Natural Gas - Shale Gas
 Compte rendu du GHGenius 2008
 Prepared Août 2008
 Download | View Abstract | Hide Abstract
Ces travaux ont examiné des sources de données mises à jour et, le cas échéant, ont mis à jour GHGenius. Les travaux comprenaient les suivants :
1. l'Office national de l'énergie a publié son rapport intitulé L'avenir énergétique du Canada en novembre 2007. Une version précédente de ce rapport a servi à modéliser les sources d'énergie électrique de chacune des provinces. Le dernier rapport a été examiné et les prévisions du GHGenius ont été mises à jour afin d'être en harmonie avec le scénario de référence contenu dans la documentation de l'ONE;
2. le GIEC utilise des potentiels de réchauffement planétaire différents de ceux du modèle. Un commutateur a été ajouté permettant maintenant de choisir les valeurs du modèle précédent (de 1996), les valeurs de 2001 ou les valeurs plus récentes de 2007;
3. certains autres modèles de calculs sur le cycle de vie utilisent le pouvoir calorifique inférieur (PCI) comme mesure de base. La comparaison des résultats du GHGenius (fondés sur un pouvoir calorifique supérieur (PCS)) avec ceux des autres modèles est par conséquent plus difficile. Une feuille de résultats en amont supplémentaire a été ajoutée afin de présenter les résultats en fonction des PCI;
4. dans le dernier projet sur les émissions de PCA, l'énergie intrinsèque de certains équipements a été examinée. Cet examen était incomplet, car toutes les sources d'énergie intrinsèque n'ont pu être trouvées sur la feuille N. Par conséquent, cet examen est terminé et les changements appropriés ont été apportés;
5. le GHGenius a des valeurs par défaut pour la production de pétrole synthétique selon un processus d'exploitation minière. On produit de plus en plus de pétrole synthétique grâce à l'extraction minière sur le chantier. Par conséquent, des valeurs par défaut de ce système de production ont été ajoutées. Nous avons tenu compte des prévisions de production pour les deux méthodes et nous avons élaboré des équations pour modéliser les sources prévues pour les années à venir;
6. les prévisions de l'ONE avaient également des renseignements sur le pétrole synthétique raffiné au Canada. Ces renseignements ne sont pas aussi détaillés que ceux du GHGenius, mais ceux-ci ont été examinés afin de s'assurer qu'ils correspondent aux valeurs du GHGenius;
7. le document d'orientation 2006 du GIEC apporte de légères modifications aux sources de N2O qui doivent être calculées dans le cadre d'un inventaire national. Cela comprend les émissions de N2O provenant d'une perte de teneur en carbone dans le sol. Cette source a été ajoutée au modèle en plus d'une mise à jour des valeurs par défaut du GIEC;
8. un compte rendu sur la question des émissions de N2O provenant des cultures qui fixent leur propre azote a été ajouté. Il s'agit d'une importante source d'émissions de biodiesel et l'ampleur de ces émissions évoque encore beaucoup de confusion et d'incertitude. L'approche mise à jour a été incluse dans le modèle;
9. Environnement Canada et Agriculture et Agroalimentaire Canada ont fait des progrès importants concernant la définition de facteurs d'émission appropriés pour les activités agricoles comme l'application d'engrais, les pratiques de culture et autres activités relatives à l'utilisation du sol plutôt que de se servir des valeurs de première catégorie du GIEC. Ces données ont été examinées et les meilleures données ont été choisies pour GHGenius. Ces facteurs d'émission, que l'on retrouve principalement sur la feuille W, ont maintenant été régionalisés. Cela signifie quelques changements structurels du modèle;
10. les changements dans les calculs de la teneur en carbone dans le sol du modèle ont été modifiés pour une approche plus directe. Les calculs du modèle étaient fondés sur l'approche Delucchi, qui tient non seulement compte du principal changement dans la teneur en carbone dans le sol fondé un changement de la gestion initiale, mais également d'un changement secondaire escompté fondé sur la réversion éventuelle de la modification principale de l'utilisation du sol. Ce changement secondaire a été supprimé des calculs;
11. dans le modèle, nous avons une contrepartie de la fixation du carbone aérien en raison de la fertilisation azotée de la biomasse provenant d'engrais perdu hors site. Ceci n'est pas inclus dans les lignes directrices du GIEC. Nous avons modifié le modèle afin que l'utilisateur puisse inclure ou exclure cette source des calculs;
12. une discussion relative aux changements dans la teneur en carbone aérien et souterrain a été incluse. Le modèle a été modifié afin que les crédits liés à l'hypothèse de l'utilisation du sol relative aux coproduits d'éthanol correspondent aux calculs de l'énergie et des crédits d'émissions de GES. Une discussion relative à la façon de modéliser les modifications directes et indirectes de l'utilisation du sol pour les matières premières de la biomasse est incluse.



Préparé pour le compte de : Ressources naturelles Canada Tags: Français
 Sensibilité Des Émissions De GES Liées Aux B
 Préparé Août 2006
 Download | View Abstract | Hide Abstract
Ce projet vise à déterminer les principaux facteurs qui influent sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) durant le cycle de vie des filières actuelles de production de l’éthanol et du biodiesel. Les responsables de politiques et les producteurs, les distributeurs, les détaillants et les consommateurs de carburant peuvent utiliser cette information pour prendre des décisions ayant des répercussions positives sur la performance des carburants renouvelables en matière d’émissions de GES durant le cycle de vie.

Il existe trois principaux moyens de réduire les émissions de GES dans le secteur des transports : l’amélioration de l’efficacité énergétique à tous les stades du cycle de vie, l’utilisation de carburants à intensité plus faible d’émissions de carbone ou le changement des modes de transport. Il est également possible de combiner les trois solutions.
Les producteurs de carburants renouvelables ont un certain degré de maîtrise sur les deux premières catégories. Toutefois, durant la conception et la construction des installations de biocarburant, ils cherchent à maximiser le rendement des investissements sans forcément chercher à réduire les émissions de GES. Ces installations sont donc souvent éconergétiques, mais les types d’énergie qui y sont utilisés ne sont pas nécessairement optimaux.

Le scénario de référence qui est modélisé représente essentiellement la situation en fonction des valeurs par défaut de la version 3.4 de GHGenius. Ces valeurs ont été choisies par le passé de façon à représenter soit les activités types des exploitations existantes au Canada, soit les activités probables des exploitations qui pourraient exister au Canada. Le choix des valeurs par défaut des émissions attribuables à l’utilisation des terres fait cependant exception à cette règle.



Préparé pour le compte de : Ressources naturelles Canada Tags: Français
 Addition du Charbon et de la Biomassse aux Procede
 Août 2003
 Download | View Abstract | Hide Abstract
Ce travail a pour but d'ajouter deux nouveaux procédés de production d'hydrogène, soit à partir du charbon et à partir de la biomasse. Les nouveaux procédés de production sont entièrement intégrés dans GHGenius; pour chaque cycle de carburant, le carburant est utilisé dans des applications peu intenses et intenses faisant appel à des piles à combustible.

Ces deux nouveaux procédés de production vont probablement nécessiter de grandes usines. L'hydrogène sera transporté depuis ces usines jusqu'aux endroits où il sera distribué. Les versions précédentes de GHGenius traitaient le transport de l'hydrogène (comprimé ou liquide) comme s'il s'agissait d'un combustible liquide. Cela a été changé dans la nouvelle version de GHGenius. Les facteurs d'énergie consommée sont spécifiques et différents pour l'hydrogène liquide et pour l'hydrogène comprimé. L'utilisateur a maintenant une plus grande flexibilité pour modéliser la distribution de l'hydrogène.



Préparé pour le compte de : Ressources naturelles Canada Tags: Français
(S&T)2 Consultants Inc. 2004 Important Notices